Comment se débarrasser de la mousse dans votre pelouse ?

De nombreuses conditions favorisent la présence de mousses dans votre pelouse. Pourtant vous vous êtes bien démené pour planter votre gazon et malgré cela, un intrus vient s’inviter dans votre belle plantation. D’où provient cette mousse ? Et surtout, comment pouvons-nous nous en débarrasser ?

Généralement, ce problème survient à cause du PH du sol qui est trop bas ou encore de l’absence de plusieurs nutriments utiles dans le sol. Il se peut également que ce soit la conséquence d’un mauvais drainage ou du manque de soleil.

Vous devez alors comprendre que le fait de retirer la parcelle de mousse qui se trouve dans vos herbes actuelles n’est pas une solution définitive pour l’éradiquer ; c’est juste une solution provisoire. Ce retrait doit être suivi d’une enquête approfondie pour pouvoir déterminer le pourquoi de sa présence sinon, une nouvelle parcelle de mousse finira par remplacer tôt ou tard celle que vous avez soigneusement pris la peine de retirer.

 

Tirer de la salve initiale pour savoir comment se débarrasser de la mousse qui pousse avec la pelouse ?

Comme la mousse est peu enracinée, vous pourrez tout simplement la rayer ou la gratter si vous préférez. Sinon, vous pouvez opter pour l’application d’un herbicide où vous pouvez choisir entre un herbicide chimique et un herbicide organique. Toutefois, sachez qu’utiliser un herbicide peut être également nocif pour votre pelouse car il est composé généralement de bicarbonate de soude et de savon dans leur composition. On parle ici des savons pour la vaisselle.

Tenez par exemple, le plus souvent, certains mélangent dans un pulvérisateur de jardin deux gallons d’eau tiède avec une boîte de bicarbonate de soude. D’autres combinent 2 à 4 onces de savon à vaisselle par gallon d’eau. Encore une fois, utiliser un herbicide ou gratter la nappe de mousse n’est que la première étape. Vous devez procéder à l’enquête approfondie sur les causes du problème si vous souhaitez avoir une solution sur le long terme.

Enquêtez sur votre sol pour éradiquer la mousse de façon permanente

Enquêter sur le sol est une excellente façon de débuter votre investigation. Pour cela, faites un prélèvement sur votre sol et envoyer le chez un spécialiste pour qu’il puisse procéder à l’analyse. Faites-lui tout simplement savoir que vous souhaitez vous débarrasser de la mousse qui s’est incrustée dans votre pelouse et il se chargera de définir le PH de votre sol ainsi que ses composants. Vous verrez par la suite si votre sol dispose des nutriments indispensables à la croissance d’une pelouse saine ou pas.

CL Fornari a soigneusement mentionné dans Coffee for Rose que ce n’est pas la présence de mousses sur un sol qui indique forcément que le PH de votre sol est trop acide et ce n’est pas forcément un sol plus alcalin qui fera disparaître la mousse qui la recouvre. Ironiquement une bonne pelouse nécessite un sol plus alcalin pour lutter efficacement contre la mousse.

Procéder à cette analyse est donc une étape primordiale. Dans ce cas précis, vous pouvez utiliser du citron vert pour adoucir le sol. S’il s’avère que votre sol ne dispose pas des nutriments utiles à la pousse de votre pelouse, vous devrez modifier le sol et fertiliser la verdure fréquemment en vous servant du compost par exemple pour rester bio.

Tout amateur de jardinage sait qu’un sol qui ne s’écoule pas est un sol qui retient une humidité excessive. Voici une autre raison qui invite la nappe de mousse à s’installer avec votre pelouse. Mais comment définir alors si oui ou non vous avec un problème de drainage ? Toujours grâce à l’analyse de votre sol. Mais, même sans analyse, vous devez savoir qu’un sol qui retient l’eau est un sol argileux. En effet, l’eau s’infiltre tout doucement dans un sol à forte teneur en argile d’où la formation de flaque. Après une pluie printanière, si vous remarquez une flaque ou de l’eau qui stagne sur une quelconque partie de votre pelouse, cela signifiera que vous avez un problème de drainage précisément à cet endroit. Si c’est le cas, faites en sorte de rendre votre sol plus friable en vous servant de l’humus par exemple. Votre problème de drainage peut également être dû au compactage du sol à cause du fait d’avoir été trop fréquenté par exemple. Pour y remédier, il vous suffit d’aérer un peu le gazon. Si vous avez des graminées de saison fraîche, procédez à une aération au début de l’automne. Si vous avez des herbes de saison chaude, une aération au milieu du printemps et au début de l’été est préférables.

Le chaume pose également un gros problème pour celui ou celle qui désire être libérée du problème de la mousse. Incontestablement, un sol nappé d’une couche épaisse de chaume est impénétrable à l’eau. Il faut donc faire un déchaumage. Pour certains cas, le problème de drainage est résolu suite au réacheminement de l’excès d’eau ; les drains français sont les plus prisés pour cette pratique.

 

L’ombre, le meilleur allié de la mousse

Si vous n’avez pas de problème de PH ni de drainage, vérifier l’accessibilité de la lumière à votre sol. Vous n’avez pas besoin de faire un quelconque test ou des analyses en laboratoire pour le savoir, un simple constat suffira. Vous pouvez aborder le problème sous deux angles :enlevez quelques arbres par exemple pour ouvrir la zone à la lumière du soleil. Sinon, choisissez tout bêtement une pelouse tolérante à l’ombre telle que la fétuque élevée et le tour est joué. La solution à votre problème est peut-être tout simple, vous n’avez peut-être pas choisi le bon gazon, il vous suffit donc de changer de type d’herbe et c’est tout.

 

Une herbe saine chassera automatiquement tout type de mauvaises herbes alors, au lieu de vous embêter à trouver des réponses à comment me débarrasser définitivement de la mousse sur ma pelouse, posez-vous plutôt la bonne question : comment puis-je avoir une pelouse en bonne santé et bien plus verte ?

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *