Qu’est ce qu’une plante vivace ?

Une plante vivace est une plante dont la durée de vie est estimée à deux ans. À la différence d’autres plantes qui sont annuelles c‘est à dire les plantes qui vivent en seulement une saison, et celles qui sont bisannuelles telles que les zinnias, les soucis ou encore les radis, les plantes vivaces vont poursuivre leur développement au cours de ses deux années. Ceci dit, elles vont paraître morte mais continuent leur système racinaire en dessous du sol et une fois toutes les conditions réunies, elles repoussent à nouveau.

Toutefois, les plantes vivaces ne sont pas immortelles. Bien au contraire, elles sont plutôt délicates car plusieurs critères démontrent que leur survie n’est pas toujours propice pour leur développement. Le plus important parmi ces critères est d’un côté les conditions climatiques et de l’autre les conditions nécessaires pour sa croissance. Il est aussi bon de savoir que toutes les plantes vivaces n’ont pas une durée de vie de 2 à 3 ans. Le rosier par exemple est une plante vivace à courte durée. Mais qu’est ce qu’une plante vivace ? Que faut-il savoir sur cette plante ? Quels sont les différents types de plantes vivaces ? Beaucoup se posent de questions au sujet de cette plante.

Les plantes vivaces et les zones de rusticité

A ce que nous venons de mentionner ci-dessus, les plantes vivaces ne sont pas toutes robustes qu’elles ne le paraissent. Certaines espèces peuvent mourir lorsque les conditions climatiques changent. Exemple pendant l’hiver ou pendant la sécheresse. Alors, si vous voulez planter dans votre jardin une plante vivace, prenez bien en compte des zones de rusticité afin qu’elles puissent vivre plus de 2 ans.

Les différents types de plante vivace

Il existe un grand nombre de plante qui appartiennent à la famille des plantes vivace que l’on peut classer comme étant pérenne. Ces plantes se distinguent de par leur floraison et/ou par leur fructification. Citons entre autres les graminées ornementales tropicales, telles que le canna ou encore les caladiums. Vous y trouverez également divers légumes comme la rhubarbe et les artichauts. Sachez qu’il existe également ce que l’on appelle herbacée vivace. On les reconnaît par leur tige molle et bien verte. Une de leurs caractéristiques les plus connues est leur incapacité de survivre au froid. Ce qui, d’ailleurs sème souvent le doute. Pourquoi ? Comme ces herbacées meurent et ne repoussent plus dans les climats les plus froids, on peut dire qu’elles ne sont pas vivaces pour autant.

Que dire alors des arbres et des arbustes?

Les arbres et arbustes contrairement aux herbacées vivaces ne meurent pas quand vient l’hiver. Ils continuent à vivre à travers leurs racines, leurs tiges ainsi que leurs branches. Ces plantes dites ligneuses vivaces, perdent leurs feuilles en effet, mais elles repoussent et bourgeonnent sur leurs rameaux.

Qu’est-ce qui différencie les plantes vivaces des plantes annuelles en croissance ?

C’est tout simplement que les plantes vivaces requièrent plus d’attentions et d’entretiens que les plantes annuelles en croissance. La plupart requièrent votre temps pour les « pouponner ». Ceci dit, elles ont besoin d’être taillé de temps à autre et ont besoin d’engrais et d’arrosage.

  • En matière de divisions, les plantes vivaces ne nécessitent pas d’être replanté tous les ans. Néanmoins vous aurez éventuellement à les déterrer et les diviser ainsi que les replanter tous les deux ans pour justement garder cette caractéristique de vivace. Pour autant, certaines d’entre elles n’ont pas ce besoin de se faire diviser ou d’être déterré à moins que vous souhaitiez vouloir plus de plantes.
  • Les plantes vivaces se doivent aussi d’être surveillées de près surtout pendant leur période de croissance. Ceci dans le but de pouvoir lutter contre les différents insectes qui entraînent de diverses maladies ravageuses. Sachez que la plupart des plantes vivaces sont plantées en grappes. Et si jamais une maladie affecte une plante, elle va se propager dans toute la touffe. D’où l’importance de la  déparasiter pour assurer la survie de votre plante.
  • Deadheading :  Ceci représente un temps mort pour les plantes vivaces. Elles en ont besoin pour ne pas s’épuiser en répétant continuellement la saison de floraison, comme les plantes annuelles, et qui s’avère être une tâche difficile pour elles. Les plantes vivaces focalisent  cette période de deadheading dans les tiges de fleurs de manière à ce que l’énergie puisse atteindre les racines et les feuilles.
  • Nettoyages saisonniers : Comme les plantes vivaces Herbacées meurent quand l’hiver arrive, il vous faut les tailler afin de favoriser la prochaine croissance. Pour quelques-unes, il est préférable de les couper à l’automne et pour d’autres, les tailler au printemps convient mieux.

Il n’y a pas de plante meilleure que d’autre. Chacune d’entre elles, annuelle, bisannuelles ou vivaces a sa particularité et saura apporter une touche personnelle, exotique et exceptionnelle à votre jardin. Toutefois, disposer d’un ou de plusieurs plantes vivace vous apportera une garantie d’avoir de belles fleurs pour chaque saison.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *